V) Dangers

V) Les dangers :

 

1) Le Roundup :

 

a) Les polémiques à propos de Monsanto :

 

Cliquez ici pour voir la fiche technique sur Monsanto

Monsanto, le producteur du Roundup est un gros vendeur de produits OGM.

De nombreuses polémiques ont vu le jour depuis quelques années à propos des OGM.

D’après « Le Monde selon Monsanto » de Marie-Monique Robin, Monsanto a été attaqué de nombreuses fois en justice, pour publicités mensongères, dont 4 fois sur le Roundup et pour avoir falsifié des rapports d’expériences afin de faire croire que le Roundup était inoffensif.

 

b) Le Roundup et ses dangers :


Le roundup est dit «biodégradable et non polluant» par Monsanto, mais il a été démontré que c’était faux et que le Roundup présentait de multiples dangers.

On peut d’abord observer qu’il « dévore » le caoutchouc. Cliquez ici pour voir l'éxpérience sur le caoutchouc

En pénettrant dans le sol, le Roundup pollue celui-ci ainsi que les nappes souterraines.

Aussi il a été classé « toxique pour les organismes aquatiques » et « pouvant entrainer des effets néfastes à long terme pour l'environnement » en 2001 par la commission européenne.

Le Roundup induit les premières étapes qui conduisent au cancer. En effet, en 2001, une étude de l'université de la Saskatchewan, montre que les hommes exposés à du glyphosate plus de 2 jours par an ont deux fois plus de « chance » de développer un lymphome non hodgkinien (c'est-à-dire une tumeur cancéreuse) que des hommes jamais exposés. Ces résultats sont confirmés par une étude suédoise publiée en 2002 par Lennart Hardell et ses collègues. Tandis qu'une autre étude épidémiologique menée dans les états de l'Iowa et de la Caroline du Nord, aux USA, suggère un lien entre l'utilisation du glyphosate et le myélome multiple (= cancer hématologique).

Des tests réalisés, puis falsifiés par Monsanto ont mis en évidence le passage du Roundup dans les plantes et l’eau à proximité de l’endroit visé et son action néfaste sur les êtres vivants exposé au Roundup. (Taux accru des fausses couches tardives, mort de souris et malformations de bébés souris et humains).

En Colombie, de 2000 à 2006, les Etats Unis ont détruit 300 000 hectares de plantations par épandage aérien de Roundup rendu plus puissant par l’ajout de deux surfactants. L’état Colombien a porté plainte auprès de l’ONU, car cet épandage avait déclenché des saignements sévères, des nausées, des vomissements, des inflammations de testicules, des fièvres élevées, des vertiges, des insuffisances respiratoires, des irruptions cutanées, et des sévères irritations oculaires parmi les habitants. De plus cela aurait aussi engendré des fausses couches et des malformations à la naissance

 

On peut aussi observer diverses effets néfastes apportés par les adjuvants :

 

- Acide aminométhylphosphonique (AMPA) : 

 

Acide organique faible, doté d’un groupement phosphonate.

Il est très toxique chez l’animal. Il est persistant dans l’environnement pendant 3 ans.

 

- 5-Chloro-2-methyl 3(2H)-isothiazolone 1:

 

Cette molécule est un conservateur qui permet de conserver plus longtemps le Roundup.

Il peut provoquer des mutations génétiques des plantes et des réactions allergiques sur les Hommes.

 

- FD&C Blue No. 1 :

 

 

Le FD&C Blue No. 1 est un colorant qui entraîne des modifications génétiques. Il provoque également des tumeurs de la peau.

 

- 3-lodo-2-propynyl butyl carbamate 1 :

 

Le 3-lodo-2-propynyl butyl carbamate 1 est un conservateur.

Il provoque des problèmes thyroïdiens.


- Distillat aromatique de pétrole :

Il réduit la fertilité et la croissance des plantes.

 

- Polyoxyethylene alkylamine :

 

Le polyoxyethylene alkylamine est un surfactant, c’est-à-dire qu’il permet de mieux étaler le Roundup sur les feuilles des mauvaises herbes.

C’est un irritant oculaire, très toxique pour les poissons.

 

- Propylène glycol :

 

Le propylène glycol est un anti-gel qui évite au Roundup de congeler, même si le Roundup ne peut pas s’utiliser quand la température est inférieure à 12°C car sinon, il n’est pas efficace.

Il provoque des dommages génétiques. Des tests réalisés sur des animaux montrent qu’il réduit la fertilité et la croissance de ceux-ci.

 

- Sodium sulfite :

Le sodium sulfite est un conservateur.

Il provoque des dommages génétiques sur les animaux et des dommages sur les cellules humaines.

 

- Benzoate de sodium:

 

Le benzoate de sodium est un conservateur.

Il provoque lui aussi des dommages génétiques sur les animaux et des dommages sur les cellules humaines.

 

- Sodium salt of o-phenylphenol :

 

Il entraîne des dommages génétiques et provoque des cancers. De plus, il est irritant  et corrosif pour les yeux, la peau et les voies respiratoires.

 


On comprend pourquoi en Thaïlande, on dénombre 131 suicides par ingestion de Roundup.



2) Les dangers du Sel-Vinaigre :


 

 

 

a) Le vinaigre :


Le vinaigre pénètre dans le sol, l’acidifie et détruit les micro-organismes dont ont besoin les plantes : ce n’est pas un désherbant sélectif et il ne  permet pas de replanter ensuite.


b) Le sel :


Le sel stérilise le sol : il détruit les matières organiques et tue la micro-biodiversité pour appauvrir le sol


3) Comparez ! :


Le sel et le vinaigre sont dangereux pour le sol et les micro-organismes y vivant. De plus, ils ne permettent pas de replanteraprès utilisation.

Le Roundup est extrêmement dangereux pour tout le milieu naturel.

Le Roundup est donc le désherbant le plus dangereux pour l’environnement et l’Homme.


Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×